Société

Koudougou(centre-ouest): des présumés “délinquants” mis hors d’état nuire par la police

Les membres de deux groupes de présumés “délinquants”qui écumaient les populations de Koudougou(centre-ouest du Burkina) ont été appréhendés par la police judiciaire de Koudougou. Ces deux groupes avec leurs butins (motos, plaques solaires, batteries de véhicule, téléviseurs, ordinateur, cachets de commerce, décodeur, téléphones portables etc.) ont été présentés à la presse mardi 3 décembre 2019.

Au cours des trois derniers mois, le service régional de la police judiciaires du Centre-Ouest a enregistré 27 plaintes dont 18 pour le seul secteur 10 pour vols par effraction où divers objets ont été emportés. Les enquêtes menées ont permis de mettre la main sur 8 individus appartenant à deux groupes différents. Certains ont même été pris en flagrant délit par les policiers ‘’mis à leur trousse’’.

Mode opératoire

‘’Une fois dans les domiciles ciblés, les voleurs y pénètrent si les occupants ont omis de fermer leurs portes. Lorsqu’elles sont fermées, ils utilisent des fausses clés ou des fers pour enlever les crochets et y pénétrer et dérober les biens des propriétaires. D’autres repèrent et prennent en filature les personnes seules roulant à moto, jusqu’à un endroit jugé ‘’propice’’, qu’ils assomment avant de s’emparer de leur engin’’ explique Alain Tarnagda, chef du service régional de la police judiciaire du Centre-Ouest. Il ajoute que ‘’d’autres malfaiteurs profitent des grands rassemblements comme devant les gares, les établissements scolaires et professionnels, les hôpitaux pour emporter les engins que les propriétaires n’ont pas sécurisé’’. Alain Tarnagda déplore que tous ces individus soient des récidivistes.

Les biens volés sont remis à des receleurs qui s’occupent de leur écoulement sur le marché après quelques falsifications sur leurs caractéristiques.

Pourquoi beaucoup de vols au secteur 10 de Koudougou ?

Il ressort que le secteur 10 est très vaste mais n’as pas d’éclairage public. A cela s’ajoute, le nombre élevé de maisons inachevées qui servent souvent de cachette aux voleurs. Les populations continuent également de semer soit devant leurs concessions ou les parcelles vides. En saison hivernal, la police n’a de motos pour arpenter certaines ruelles et traquer ou dissuader les malfrats. Conseils pratiques à l’endroit des populations.

A l’occasion, les animateurs de cette rencontre ont prodigué des conseils aux populations. Il s’agit entre autres d’éviter d’acheter des appareils communément appelés ‘’seconde main’’ dont on ignore l’origine, de renforcer les ouvertures des maisons et mettre des cadenas à l’intérieur, de redoubler de vigilance en cette période de fin d’année, d’éviter de semer pendant l’hivernage devant les concessions et de relever toujours les numéros IMEI des appareils portables en composant *#06# et appeler les numéros verts (gratuits) 17 pour la police, pour la gendarmerie et le 1010 pour le centre de veille en cas de besoin.

Après la rencontre, des motos et d’autres objets volés ont été remis à leurs propriétaires tous heureux qui ont salué le travail de la police.

Sabouna Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *