Actualite Société

Burkina: selon une étude les Burkinabè consacrent 18 heures par jour aux loisirs (AIB)

« Globalement les Burkinabè consomment beaucoup le loisir. Sur les 24 heures, environs 18 heures sont consacrées aux loisirs », a fait sortir une étude rendue publique ce 23 juillet, sans préciser de quels types de loisirs il s’agit.

Aussi selon cette étude, les femmes affectent 3h aux travaux domestiques non rémunérés contre 40 minutes pour les hommes.

Le ministère en charge de l’Economie précise que l’ensemble des travaux domestiques accomplis par les hommes et les femmes, s’élève à 2 529,3 milliards de FCFA. Le directeur des politiques de populations à la Direction générale de l’Economie et de la Planification, Gustave Bambara, a indiqué que les résultats font cas, d’un déficit en 2018, de 1.121, 45 milliards de FCFA entre le revenu et la consommation, soit 18,4% du PIB. ” Nous notons un capital humain trop faible surtout dans le domaine de l’éducation. La qualité du cadre de vie au Burkina Faso est également trop faible. Celle-ci s’explique par la situation sécuritaire, la faiblesse de la cohésion sociale et l’accès très faible des populations aux logements d’une certaine commodité “, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les chiffres ont montré qu’entre 2009 et 2014, trois personnes sur cinq sont sorties de la pauvreté ou se sont stabilisées dans ‘’la non-pauvreté’’.

Pour suivre ces tendances, le Burkina Faso a mis en place depuis le 7 décembre 2017, un Observatoire national du dividende démographique (ONDD). Il s’agit d’un outil de veille et d’analyse permettant d’informer, en orientant la prise de décision sur les questions de population et de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *