Société

Burkina : ouverture de la 38 ème session ordinaire du conseil d’administration de l’union panafricaine des postes

La 38 ème session ordinaire du conseil d’administration de l’union panafricaine des postes a débuté lundi 17 juin 2019 à Ouagadougou.  Venus de plusieurs pays du monde comme la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée Equatoriale ou encore la Chine, cette rencontre réunie toutes les sommités du secteur postal.

Les participants vont définir les grands axes de développement de ce secteur pour les années à venir. Entre autres dossiers qui seront examinés, le projet visant à harmoniser le cadre réglementaire et légal pour faciliter les échanges intra africains.  

« Nous qui sommes le bureau sortant nous allons faire notre bilan, ce bilan va être soumis pour adoption, et ensuite il y’aura l’élection d’un nouveau bureau  puis le programme d’activité pour l’année suivante pour le nouveau conseil d’administration. Au-delà de cela il y a un certain nombre de dossiers d’actualité sur lesquels le conseil d’administration va se prononcer », a indiqué Charles Miligo, président du conseil d’administration de l’Union Panafricaine des Postes(UPAP).

Selon Younouss Djibrine, secrétaire général de l’UPAP, cette session est aussi importante en ce sens qu’elle permettra de préparer le congrès postal universel qui se tiendra en côte d’ivoire en 2020.

« Nous sommes interpellé au plus haut point parce que depuis que l’union postale universelle existe, elle est âgée de 145 ans, c’est la première fois qu’un tel congrès se tient en Afrique donc c’est un point d’honneur pour tous les africains de réussir cet événement. », a-t-il indiqué.

La ministre de l’économie numérique et des postes Adja Fatima OUATTARA a au nom du premier ministre empêché, salué la tenue de cette session.

« La poste est en train d’être réinventée dans un nouvel environnement avec de nouveaux besoins et de nouveaux modes de consommation et aujourd’hui nous parlons de commerce électronique et les acteurs postaux peuvent et doivent jouer un très grand rôle. Et comment tout cela va se passer, la poste reste cas même le trait d’union des populations », a déclaré la ministre.

Cette session prendra fin le 19 juin prochain.

Marina Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *