Société

Burkina : les radiés de 2011 se proposent en renforts pour la sécurisation du territoire

“Nous attendons du gouvernement la réinsertion des 633 militaires et des 136 policiers dans leurs corps respectifs vu la situation sécuritaire accablante du pays” a indiqué les radiés de 2011 lors d’une conférence de presse à Ouagadougou.

Pour eux, il n’est pas question d’accepter les propositions officielles faites le 19 avril 2018 par le HCRUN. Propositions auxquelles le conseil des ministres en sa séance du 3 juillet 2019 a donné son accord.

Selon un décret signé par le président du Faso, une aide à la une réinsertion sociale d’une valeur 1 500 000 FCFA est octroyée à chaque militaire radié suite à la mutinerie de 2011. Et 3 500 000 FCFA à chacun des militaires et policiers radiés et des fonctionnaires de polices révoqués suite à la mutinerie de 2011, dont les listes ont été avalisées par le HCRUN.

Pierre Badolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *