Actualite Santé Société

Burkina-coronavirus: le ministre du commerce exhorte les acteurs à s’impliquer dans la lutte

” J’exhorte tous les acteurs de la recherche, de la médecine traditionnelle, de l’invention et de l’innovation ainsi que les opérateurs économiques, à créer et/ou renforcer les synergies d’actions entre public et privé susceptibles de nous aider à relever les défis majeurs qui se présentent ou se présenteront à notre pays dans les jours ou les mois à venir” a indiqué dimanche le ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat Harouna Kaboré, dans Un communiqué dont radio oméga a obtenu copie.

Cette déclaration a été faite en marge de la célébration de la 21e journée africaine de la technologie de la propriété intellectuelle, qui avait pour thème “le rôle des offices de propriété intellectuelle en Afrique dans le contexte de la COVID-19”.

“L’enjeu est important et chaque secteur d’activités doit jouer efficacement son rôle dans cette bataille mondiale contre cette pandémie” ajoute le ministre.

Parlant de recherche, en avril 2020 suite à l’appel du Moro Naaba, des acteurs de la médecine traditionnelle légalement constitués ont proposé des potions contre toute forme d’épidémie. Lors des cette rencontre, ils ont déploré ne pas être associés à la lutte. “Nous ne sommes pas conviés. Le ministère ne s’est pas approché de nous pour nous demander ce que nous pouvons faire, quel produit nous pouvons donner” affirmait Mamadou Savadogo, le président des tradipraticiens.

La ministre de la Santé Claudine Lougué réfute cette allégation et estime qu’aucun acteur n’est occulté dans la recherche d’un remède efficace contre la pandémie.

Le dernier bilan de la maladie à coronavirus a la date du 11 septembre a fait 193 nouveaux cas, (189 à Bobo-Dioulasso et 04 à Ouagadougou) un record depuis le début de la pandémie.

Mohamed Nakanabo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *