Société

Burkina: Camp Guillaume Ouedraogo : Un individu “suspect” interpellé puis abattu lorsqu’il “a tenté de s’échapper” (parquet militaire)

Un individu “suspect”, interpellé et maîtrisé par les populations civiles et conduit au poste de garde du camp Guillaume a ensuite été “neutralisé” dans la nuit du 26 au 27 novembre lorsqu’il « a tenté de s’échapper pendant que les éléments de garde procédaient aux formalités pour son transfèrement », a expliqué le parquet militaire dans un communiqué.
Utilisant le terme “neutralisé” qui selon nos sources signifie abattu, le procureur militaire, Pascaline Zoungrana, précise que l’individu a été appréhendé par les populations riveraines du camp Guillaume et dénoncé au piquet du groupement central des armées. Mais c’est arrivé au poste de garde du Camp que « l’individu a tenté de s’échapper pendant que les gardes procédaient aux formalités de son transfèrement. »

“Refusant d’obtempérer aux multiples tirs de sommation, l’individu a été neutralisé” souligne le procureur militaire ajoutant qu’une enquête a été ouverte et que le parquet s’est rendu sur les lieux pour les constatations d’usage.

Selon le procureur, l’individu
possédait plusieurs documents d’identité de trois personnes différentes. Une arme blanche a également été trouvée sur lui, si l’on en croit le parquet militaire.

Photo d’illustration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *