Société

Bobo Dioulasso : plusieurs activités menées par les détenus à l’occasion de la journée internationale Nelson Mandela

Le 18 juillet de chaque année est consacré à la journée internationale Nelson Mandela. Cette date a été marquée par plusieurs activités à la maison d’arrêt et de Correction de Bobo Dioulasso. Et c’est à travers le thème, « la problématique du genre en milieu carcéral : quelles stratégies pour une meilleur prise en charge des détenus », que la journée a été commémorée.

C’est un vent de liberté qui a soufflé pour les détenus durant les 72h. En effet, les détenus ont commémoré la journée internationale Nelson Mandela à travers les jeux de cartes, match de football entre pensionnaires et GSP, prestations de théâtre et de musique. Les femmes détenues ont aussi bénéficié de kits hygiéniques.

« Nos activités des 72h se déroulent bien. On espère que l’année prochaine les autres détenus puissent en profiter car on ne sait pas qu’elle ville sera choisie », a déclaré un détenu qui a requis l’anonymat.  

« Nous avons été dans la joie et on a pris part à des jeux. Nous demandons aux autorités de redoubler d’efforts et que ce ne soit pas de simples paroles douces mais des paroles vraies qui vont être accompagnées d’actes et qui vont impacter la vie de la personne en détention », a-t-il ajouté.

Environ 6900 personnes sont en détention dans les maisons d’arrêt et de correction du Burkina dans des conditions difficiles. Selon le Directeur Général Adjoint de l’administration pénitentiaire, Issa Ouédraogo, dans l’ensemble la situation est acceptable.

« L’administration tente de faire tout son possible pour renforcer et améliorer les conditions de vie au niveau national parce que les effectifs évoluent ».

A en croire M. Ouédraogo, le problème réel c’est la surpopulation carcérale. « Nous avons des capacités d’accueil qui sont largement dépassé »

Selon lui, au-delà de la surpopulation carcérale, il y a d’autres problèmes. « Qui parle de surpopulation carcérale va parler éventuellement de problèmes de prise en charge, de problèmes sécuritaire », a-t-il affirmé.

La journée internationale Nelson Mandela a été commémorée sous le thème : la problématique du genre en milieu carcéral : quelles stratégies pour une meilleure prise en charge des détenus.

Yacouba Ouilo, radio Oméga Bobo Dioulasso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *