Société

Banfora (Cascades) : des jeunes promeuvent l’entrepreneuriat à travers le GPEC

Donner un coup d’accélérateur à l’entrepreneuriat des jeunes, c’est l’un des principaux objectifs des grands prix de l’entrepreneur des Cascades (GPEC) dont la première édition se déroulera du 27 octobre au 15 décembre 2018 dans la région des cascades. Le comité d’organisation a décliné le 20 décembre les grandes articulations la première édition des GPEC.

Plusieurs activités sont au programme de GPEC 2018. Il s’agira dans un premier temps d’identifier les secteurs porteurs de la région, de former des jeunes à l’esprit et à la création d’entreprises, d’organiser une compétition de plan d’affaires sur ces secteurs porteurs qui aura pour parrain Jean Paul Karam de ABNORM.

Outre ces activités, il est prévu d’organiser  un grand prix « Jeune entrepreneur des cascades » dénommé « Golden Water Full ». En marge de ces activités, le comité d’organisation a pensé à un tournoi de football qui mettra au prise les différents corps de métier de la région. Ce tournoi sera parrainé par Souleymane TOU, Koné Djakalia et Hema Diloma débute le 27 octobre prochain.

Dans le but de promouvoir les restaurants et surtout les mets locaux de la région, il sera organisé un concours d’art culinaire qui opposera les différentes structures hôtelières et restaurants de la région. Ce concours aura pour marraine madame Aissata Soma/Ouédraogo.

Enfin il est prévu une soirée gala qui marquera l’apothéose des GPEC 2018. Cette soirée sera ponctuée par un diner, des prestations d’artistes, un défilé de mode, des distinctions d’opérateurs économiques de la région et la remise des prix des différents concours organisés.

Les grands prix de l’entrepreneur des Cascades (GPEC) sont une initiative des jeunes de la région des Cascades soucieux du devenir de leurs jeunes frères diplômés ou non. Pour le président du comité d’organisation, Moussa Benao, « ces grands prix ont été initiés par des jeunes ressortissants ou simplement amis de la région qui ont pensé qu’à travers une telle initiative ils pourraient apporter quelque chose au plein essor de l’économie régionale mais surtout repenser la façon d’apporter  également quelque chose au développement économique et social » .

Pour cette première édition dont le budget se chiffre à un peu plus de 15 millions de nos francs, le comité d’organisation attend beaucoup de l’accompagnement des filles et fils de la région des Cascades afin de la réussir, mais aussi suscité un véritable intérêt de la part des jeunes des cascades car cette initiative est la leur.

Cette édition dont le clou est prévu pour le 15 décembre prochain est placée sous le patronage du président de la chambre région consulaire des Cascades.

 

Ibrahim Bayili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *