Société

Bam: les recrus du RGPH5 suspendent la formation

Débutée le 28 octobre dernier la formation des agents recenseurs du 5e Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH5) a été stoppée dans la matinée du mercredi 6 novembre 2019.

Ils ont été nombreux à se regrouper devant le Haut-commissariat de Kongoussi pour manifester leur ras-le-bol. Plusieurs doléances ont été soumises à Ambroise Ouedraogo, Haut-Commissaire du Bam et premier responsable en charge du RGPH5 par les manifestants. Les doléances se résument entre autres: le payement sans délai des frais de la formation, l’octroi des attestations à l’issue de la formation, la prise de mesures pour la sécurisation des agents des zones d’insécurité.

Justifiant que rien n’a été prévu à la pause, Joël Sawadogo, porte-parole des manifestants a signifié que le retour dans les salles est conditionné par le payement des frais de formation.

Ambroise Ouedraogo, lui a rassuré les manifestants que le payement par région a débuté ce mercredi 6 novembre. Cependant il précise qu’il ignore la date de passage au Bam car la région du Centre-Nord compte 3 provinces. Pour les autres doléances qu’il estime dépasser ses compétences, le Haut-commissaire a promis rendre compte à qui de droit.

Pascal Sawadogo, Kongoussi, Radio Oméga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *