Société

Affrontements intercommunautaires à Bouna : Plus de 1600 réfugiés ont franchi la frontière du Burkina

Les affrontements intercommunautaires entre  agriculteurs et éleveurs à Bouna dans le nord-est de la Côte d’Ivoire, continuent de faire des déplacés dans les localités frontalières du Burkina Faso.

Selon notre correspondant Karim Koala à Batié dans le Noumbiel, les chiffres  se sont augmentés au cours de la nuit du samedi à dimanche.

Plus de 100 personnes ont été accueillies à la maison de jeunes de Batié. Ce chiffre porte  à 691 déplacés pour ce seul site d’accueil. Un site qui commence à être exigu selon les services de l’action sociale et de la Croix rouge.

Sur l’ensemble de la province, de nouveaux cas ont été enregistrés. Ainsi à Boussoukoula (25 km de Batié), on dénombre 194 déplacés, 117 à Kosso, Fadjo 201 personnes et Kpéré  qui enregistre 526 fugitifs.

 Le décompte fait état  de 1684 déplacés au total qui ont franchi la frontière du Burkina. Quelques déplacés ont pu rejoindre leur famille. Toutefois un grand nombre se trouve toujours sur les sites d’accueil.

Les services de l’action sociale et la Croix rouge apportent les premiers soutiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *