Politique

UPC/RD : Le Tribunal civil ordonne la cessation de l’utilisation du nom et du logo UPC

UPC/RD : Le Tribunal civil ordonne la cessation de l’utilisation du nom et du logo UPC

Le Tribunal civil a ordonné la cessation de l’utilisation du nom et du logo par les 13 députés du groupe parlementaire Union pour le Progrès et le Changement / Renouveau (UPC/RD). Elus sous la bannière de l’UPC, ces 13 députés avaient opté de se retirer de l’UPC pour former l’UPC/RD, car ils estiment qu’il y a un manque de liberté d’expression et d’équité au sein du principal parti de l’opposition(UPC).

Le dimanche 22 juillet 2018 lors de la clôture lors de son deuxième congrès, le parti a dénoncé le fait que ces 13 députés utilisent les symboles du parti pour se faire valoir.

Les frondeurs clament pourtant leur appartenance à l’UPC et disent être contre toute cassure du parti.

« Nous ne voulons pas créer de parti politique. Nous ne voulons pas l’implosion du parti. UPC nous le sommes, UPC nous le resterons. Nous sommes disposés au dialogue. La création du groupe n’est pas synonyme de cassure du parti. C’est juste une interpellation », avait déclaré en octobre le président de l’UPC/RD Daouda Simboro lors d’une conférence de presse.

« Ceux qui nous connaissent savent ce que nous faisons et avons réalisé dans nos fiefs électoraux avant même d’être élus députés », avait –il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *