Politique

Trésor public : «On ne parle plus à Radio Oméga parce que vous êtes contre nous» (Syndicat)

Une importante réunion du Syndicat autonome des agents du Trésor du Burkina (SATB) s’est tenue ce lundi 22 mai. La grève «indéfiniment» est-elle maintenue ? Une solution a-t-elle été trouvée pour le paiement des salaires des fonctionnaires ? Autant de questions dont Oméga n’a pu obtenir réponse auprès du syndicat où on explique que «décision a été prise au cours d’une AG de ne plus parler à la radio». «On ne parle plus à Oméga parce que vous êtes contre nous» nous a confié notre contact.

Une position que le syndicat aurait prise en fin de semaine dernière après la publication de la liste des 19 points revendicatifs de leur plateforme ( que nous avons eu par autres sources que le syndicat) et la petite enquête de la Radio sur le Fonds commun (selon laquelle un cadre de catégorie A du Trésor reçoit deux millions FCFA chaque semestre).

Il y a tout de même s’étonner que les syndicalistes estiment que la Radio est «contre eux» après le tapis rouge déroulé pour eux, afin de leur permettre de parler de leur grève et de ses motivations. Couverture médiatique de toutes leurs sorties médiatiques (Sit-in, conférence de presse), invité de la rédaction avec le SG du SATB, Séini Koanda, l’émission interactive «ça nous concerne» (en français et en mooré) avec le bureau syndical, les exemples foisonnent. Nous avons même passé sous silence le fait que notre correspondant à Koudougou ait été pris à partie violemment par des agents du Trésor en grève. Si répondre à une question essentielle pour le commun des Burkinabè, «que gagne un agent du Trésor avec le fonds commun ?», revient à être contre eux, il convient de noter que toutes nos portes restent ouvertes au SATB pour venir démentir ou infirmer ce que Radio Oméga a publié. La porte reste ouverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *