Actualite Politique

Situation au Mali: « Le sommet a pris acte de la démission du Président Ibrahim Boubacar Keïta » (Alpha Barry, ministre Affaires étrangères )

Un Président de Transition civil, un Premier ministre civil, c’est ce qu’a décidé vendredi la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à l’issue de son sommet extraordinaire par visioconférence sur le Mali.

Une semaine après le premier sommet de la CEDEAO sur la crise au Mali, les chefs d’Etat des 15 pays membres de l’institution étaient encore réunis vendredi en sommet extraordinaire. Ils ont fait le point de la mission de la médiation de la CEDEAO envoyée au Mali et conduite par Goodluck Jonathan, l’ancien Président du Nigéria.

« Le sommet a pris acte de la démission du Président Ibrahim Boubacar Keïta. Suite à cette démission, le sommet a constaté avec satisfaction la libération du Président Ibrahim Boubacar Keïta et des officiels comme le Premier ministre, le Président de l’Assemblée nationale. Le sommet a préconisé la mise en place d’une Transition civile. Une Transition dirigée par un civil, un Premier ministre qui serait civil, un gouvernement qui va s’occuper des défis du Mali qui va organiser les élections, présidentielle et législatives. Le sommet a décidé de la mise en place d’un groupe de contact international qui va être présidé par Goodluck Jonathan, le médiateur », a dit Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères.


Et la CEDEAO est très claire sur la durée de cette Transition


« La durée de la Transition pour les chefs d’Etat de la CEDEAO c’est 12 mois, donc 1 an, c’est ce qui a été préconisé par les chefs d’Etat », précise le chef de la diplomatie burkinabè.


Le sommet a décidé le maintien des sanctions et celles-ci vont être levées progressivement en fonction de l’évolution des discussions avec le Comité national pour le salut du peuple (CNSP).Pour la mise en place des structures de Transition, le sommet préconise qu’il puisse avoir des consultations assez larges. Le ministre des Affaires étrangères a confirmé que le Président Kaboré a reçu jeudi le vice-président du CNSP, le Colonel Malick Diaw. « La position du Président est celle de la CEDEAO. Une transition civile et courte », note Alpha Barry. Un autre sommet cette fois-ci ordinaire se tiendra le 7 septembre prochain à Niamey. Il appréciera l’évolution de la situation.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *