Politique

Procès putsch de 2015: le général Diendéré charge à nouveau des chefs militaires

Le Général Diendéré l’un des deux présumés cerveaux du putsch a une fois de plus rappelé que des chefs militaires l’ont accompagné dans ses actions lors du coup. Convaincu d’avoir bénéficié de l’accompagnement de ces chefs, le général Diendéré s’est référé à son dossier pour énumérer des noms.

” Pourquoi nous dire que vous n’avez rien planifié si vous les désignez complices” ?, lui demande le procureur. « Il n’avait certainement pas prévu leur passage à la barre », ajoute-t-il.

“C’est moi même qui ai demandé à être confronté aux chefs militaires”, rétorque le général Diendéré. Convaincu que les témoins qui sont passés à la barre ne racontent pas les faits avec « exactitude », le général Diendéré souligne que « dès le début du procès, les accusés et témoins auraient dû être confrontés ».

Le général Diendéré mis en difficulté par les propos d’un témoin

Secrétaire à la défense au ministère de la sécurité au moment des faits, le colonel-major Léonard Gambo qui comparait en tant que témoin a indiqué à la barre que la hiérarchie n’a à aucun moment accompagné le général dans ses actions.

Le parquet, a rassuré qu’en aucun cas il est question pour eux de défendre les chefs militaires. Mais il se soucie plutôt pour la manifestation de la vérité.

Alinta Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *