Politique

Procès putsch de 2015: “Il n’appartient pas aux OSC de demander la dissolution du RSP” (Gilbert Diendéré)

La dissolution du RSP et la non application de la décision de la Cour de justice de la CEDEAO sont entre autres les griefs général au régime de la transition dénoncés par le général. Est ce qu’il appartient aux militaires de s’opposer à la dissolution d’un corps demande le parquet ? ” Il n’appartient pas aussi aux OSC de demander la dissolution d’un corps. Laisser l’armée s’organiser”, a-t-il répondu. ” Mon général aucun acte de dissolution ne peut être pris par une OSC. C’est l’autorité qui décide ” rétorque le parquet. En quoi également la non application d’une décision de la cour de justice de la CEDEAO intéresse le RSP, lui a demandé le parquet.

” Ce problème, est un problème du pays que le président Michel Kafando, a exposé aux éléments du RSP lors des rencontres. Ce n’était pas la revendication principale du départ “, précise le général. ” C’est comme un cheveux dans la soupe. Ce n’est nullement dans les attributions du RSP de s’ingérer dans les questions politiques ” explique le parquet. ” Il y’avait 25 représentants de l’armée au CNT. On ne peut pas dire que l’armée y compris le RSP n’a rien avoir dans la politique “, rétorque le général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *