Politique

Lutte contre le terrorisme : «On est fiers d’avoir des jeunes policiers, gendarmes et militaires pour défendre héroïquement leur patrie» (Simon Compaoré)

Le ministre de la sécurité Simon Compaoré s’est prononcé sur la récente attaque survenue sur l’un des détachements militaires à Nassoumbou.

Selon le ministre, le camp de Nassoumbou a répondu et de manière  prompte contre l’attaque : «le comportement de nos hommes est à féliciter. Cela veut dire que s’il y a de la volonté accompagné de moyens, il n’y a rien à faire la victoire est au rendez-vous », précise-t-il. «A Nassoumbou, c’est un militaire qui a reçu les débris  de projectile à la face et  sa vie n’est pas en danger»  a-t-il indiqué.

Une deuxième attaque a également eu lieu à Petegoli ; aux dires du premier responsable de la sécurité et dans cette dernière, des unités motorisées de gendarmes ont été prises à partie. «Nos gendarmes ont dans leur patrouille, raté leur chemin et c’est dans la recherche de leur chemin qu’ils ont été pris en embuscade. C’est l’un des binômes qui a été blessé. Immédiatement, des dispositions ont été prises et ce dernier a été évacué à l’hôpital de Tingandogo à Ouagadougou

Le ministre a toutefois signalé que le reste des soldats « continue de faire le boulot correctement» : «Là aussi il faut les applaudir, ils ont été formés pour ça et ils s’assument.» Simon Compaoré n’a pas caché son admiration pour ceux qui sont sur le terrain : «Quand je parle c’est des frémissements comme si je suis un jeune pour être recruter et faire le travail.On est fiers d’avoir des jeunes policiers gendarmes et militaires pour défendre héroïquement leur patrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *