Politique

Le Burkina parmi les pays où l’enfance est la plus menacée au monde (Rapport Save The Children)

Le Burkina se classe 165e sur 175 pays où l’enfance est la plus menacée dans le monde, révèle un rapport de l’ONG internationale Save the Children rendu public vendredi 1er juin 2018. Selon ce rapport intitulé “Les nombreux visages de l’exclusion”, le Burkina se classe devant des pays africains comme la RDC (166e), le Mali (174e) et derrière le Mozambique (164e).

L’ONG s’appuie sur les données relatives à la mortalité des enfants de moins de 5 ans, la malnutrition, le taux de déscolarisation, le travail des enfants, le mariage des enfants, les grossesses précoces chez les adolescentes, les déplacements provoqués par les conflits et les homicides infantiles.

Selon ces données, le taux de déscolarisation est de 40%. L’ONG indique également que 31,5% des adolescentes sont actuellement mariées. En plus, elle indique que le taux de grossesse précoce est aussi très élevé chez les filles âgées entre 15 et 19 ans (10,7%), de même que celui du travail des enfants âgés de 5 à 17 ans (39,2%).

Malgré ces chiffres, Save The Childreen, souligne que le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans a aussi connu une légère baisse de juin 2017 à mai 2018.

L’ONG préconise d’investir dans les enfants, de lutter contre la discrimination à l’égard des filles et d’encourager les efforts du gouvernement et de tous les acteurs dans la lutte contre les causes de ses privations.

Save the Children a établi «l’indice de privation de l’enfance» pour 172 pays. Sur les premières marches du podium mondial de la protection de l’enfance, il y a d’abord la Norvège, la Slovénie et en troisième position la Finlande. Trois pays qui ont un système de protection sociale parmi les plus développés au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *