Politique

Grèves itératives au Burkina : ‘’Il faut que les uns et les autres acceptent que l’Etat doit fonctionner’’ (porte-parole du gouvernement)

Rémis Dandjinou au sortir du conseil des ministres, mercredi, a tenu à rappeler à propos des grèves : ‘’ qu’on ne peut pas dire qu’on est en sit-in de 7h à 15h. Il est clair qu’il y a des vides juridiques au niveau de notre loi mais il faut aussi que les uns et les autres acceptent que l’Etat doit fonctionner’’.

A l’entendre, pour ce qui est de la grève du Trésor public, au-delà même de la question de la mise à disposition des salaires qui ont été traités en partie, elle pose d’autres problèmes.

Le porte-parole du gouvernement étaye ses propos avec l’impossibilité aujourd’hui, d’établir des passeports, le manque de timbres dans certaines localités, etc.

Pour lui, le gouvernement est disposé à améliorer les conditions de vie et de travail des travailleurs mais il faut que ces derniers facilitent cet engagement. Du reste, a-t-il affirmé : ‘’ le gouvernement reste ouvert à toutes les négociations’’. Ana Kam (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *