Politique

Grève Minefid : « Il n’y a pas d’intérêt manifeste à licencier une personne … » (Rémi Dandjinou porte-parole du gouvernement)

« Il n’y a pas d’intérêt manifeste à licencier une personne, ça n’avancera personne. Mais il y a un intérêt manifeste à ce que l’administration continue de travailler », a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement se prononçant sur les perturbations du service au ministère de l’Economie occasionnées par les débrayages ponctués de sit qu’observent les fonctionnaires du ministère de l’économie depuis plusieurs semaines.

Le ministre explique qu’au niveau de ce ministère, il y a des situations qui sont bloquées.

« Les ministres de l’économie et de la fonction publique sont dans les négociations parfois par des canaux non officiels. Chaque acteur doit faire un compromis », a-t-il ajouté.

Il estime que Chaque acteur doit faire un compromis. « Je ne crois pas que quelqu’un puisse dire que je ne bouge pas, ça ne serait pas de la discussion, autant ne pas venir discuter », a déclaré Rémi Dandjinou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *