Politique

Fonds spécial routier : les recettes des péages pour renflouer les caisses

Le conseil des ministres a adopté, mercredi, un décret sur le transfert de la gestion du péage au fonds spécial routier du Burkina.

Désormais au Burkina, les péages seront sous la gestion du fonds spécial routier ; ainsi en a décidé le conseil des ministres du mercredi 28 juin conformément à la promesse qui avait été faite à coordination CGT-B des péages fin mai. « Les modalités de reversement du personnel vont être définies par une commission interministérielle. La commission comprendra les représentants des ministres en charge des Finances, des Infrastructures, de la Fonction publique et des travailleurs des péages. » a précisé Rémis Dandjinou porte-parole du gouvernement. Après plusieurs mots d’ordre de grève pour exiger « l’annulation pure et simple de la concession du péage, la clarification des dispositifs régissant les agents de péage et la correction des dysfonctionnements et injustices y relatifs et-la définition d’un plan de carrière pour les agents des péages » la coordination CGT-B des péages avait suspendu son dernier mot d’ordre (du 8 au 15 juin 2017) jusqu’au 30 juin afin de s’assurer que le gouvernement respecte ses engagements.

Bassératou KINDO et Antoine Boni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *