Politique

Évasion spectaculaire à la MACO

C’est un fait rarissime, dans l’univers carcéral, car l’objet de la grande attention de la part des éléments de la garde de sécurité pénitentiaire (GSP) qui sont commis à cette tâche; la surveillance des prisonniers en permission.
Dimanche, un prisonnier autorisé à rendre une visite à sa famille, a réussi à tromper la vigilance du garde qui l’accompagnait pour s’évader à la surprise générale. Pourtant rien ne présageait cette situation, car l’homme visiblement rangé dans la catégorie des prisonniers les plus dociles avait fini par convaincre la garde de sa “bonne moralité” d’où peut-être cette permission.
Selon une source, BC, puisque c’est ainsi qu’il se prénomme, incarcéré depuis février 2017 pour abus de confiance portant sur la rondelette somme de près de deux milliards aurait profité d’un moment d’inattention de son accompagnant pour se faire la belle en passant la deuxième porte.
Toujours selon la même source, BC avait été jugé il y a moins d’un mois et condamné à huit ans de prison ferme et au paiement d’une amande de 1 milliards 800 millions pour avoir escroqué un homme d’affaires intervenant dans l’orpaillage, qu’il aurait appâté avec “une affaire juteuse”.
La victime aurait vendu une trentaine de ces parcelles pour une histoire d’ONG que BC lui a fait miroiter.

Avec Aujourd’hui au Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *