Politique

Élevage: La Banque mondiale apporte un appui d’environ 36 milliards de F CFA au Burkina

Le ministère de l’Économie, des finances et du développement a procédé mardi 25 juillet à la signature d’un accord de financement avec la Banque mondiale. Cette convention est relative au financement du Projet d’appui au développement de l’élevage au Burkina (PADEL-B)

La signature de cet accord d’un montant de 60 millions de dollars Us, environ 36 milliards de F CFA, est la concrétisation des efforts de longue date, a indiqué Sommanogo Koutou, ministre des ressources animales et Halieutique

“Une chose est de bénéficier d’un tel projet, mais l’étape suivante est de pouvoir réussir à atteindre les résultats. Le développement d’un secteur qui occupe plus de 86 % de la population active est d’une importance capitale”,a-t-il déclaré.

“L’élevage est le troisième contributeur à l’économie nationale. En soutenant un secteur si important, la Banque mondiale entend contribuer au troisième axe du PNDES à travers la promotion du secteur de l’élevage, nous pensons que le Burkina peut créer une valeur ajoutée’’ a indiqué Cheick Kanté représentant résident de là Banque mondiale au Burkina Faso.

D’après lui, ‘’en créant cette valeur ajoutée, ils espèrent que cela va venir avec la création d’emplois pour les jeunes et les femmes et en même temps générer des ressources et des devises parce que le secteur de l’élevage est porteur.

La viande burkinabè peut se vendre partout dans le monde c’est pourquoi nous espérons qu’à travers ce projet, le secteur va retrouver l’élan nécessaire dans la transformation structurelle de l’économie tel que prôné par le Programme National de Développement Économique et Social (PNDES)’’.

Le projet s’exécutera jusqu’au 20 juillet 2022 sous la tutelle technique du ministère de l’élevage.

Emmanuel Fiakofi

Crédit photo: MINEFID

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *