Politique

Décentralisation au Burkina : Les compétences collectivités territoriales renforcées

Dans le cadre du processus de décentralisation, plus d’une dizaines de ministres ont signé ce mardi 29 mars 2016 à Ouagadougou, des arrêtés interministériels portant adoption des protocoles d’opérations types dans les domaines à compétences transférées. Ces arrêtés portent le transfert de compétences et de ressources aux collectivités territoriales.

Le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la Sécurité intérieure Simon Compaoré, a fait savoir que cette décentralisation est une volonté politique pour les Etats, pour les gouvernants de faire en sorte que les populations se sentent à part entière dans l’action de transformation positive à tous les niveaux. « Il était grand temps que cela se traduise par des actes forts qui consistent à des transferts non seulement de compétences mais aussi de moyens financiers pour que la décentralisation puisse être concrète » a-t-il ajouté.

Cette signature a abouti à la prise de 21 décrets qui portent sur les matières transférées, qui sont au nombre d’une douzaine. Selon Simon Compaoré, elle va permettre aux gouverneurs, aux maires de signer des contrats d’objectifs qui seront les déclinaisons de ces compétences sur le terrain et ne pas rester dans le verbe, mais être implémentés à travers des actions concrètes.

Les ministères  concernés par cette signature sont entre autres, ceux de la Jeunesse, de la justice, des Affaires étrangères, de la coopération et des burkinabè de l’extérieur, du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *