Politique

CSC : l’AJB et le SYNATIC dénoncent une ingérence du politique dans la désignation des membres de la nouvelle équipe

« La désignation à la tête du conseil supérieur de la communication(CSC) d’une nouvelle équipe composée de 9 conseillers n’a pas respecté les règles ». C’est ce qu’a indiqué lundi dans une déclaration conjointe l’Association des Journalistes du Burkina (AJB) et le Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture (SYNATIC).

Ces associations expliquent que le processus de désignation de la nouvelle équipe a plutôt suivi un « processus plus ou moins clandestin ».

« Contre toute attente, la présente équipe a été désignée à l’exclusion du plus grand nombre des organisations professionnelles des médias. Pire, le président du Faso, après avoir proposé ses trois représentants, s’est octroyé le droit de désigner les organisations professionnelles des médias devant siéger dans le collège des conseillers », précisent-t-elles.

« Cela vient une fois de plus confirmer l’ingérence persistante du politique dans la gestion du CSC et son immixtion dans les médias, dénoncées à maintes reprises par l’AJB et le SYNATIC », estiment ces associations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *