Politique

Coup d’Etat de septembre 2015 : Léonce Koné en liberté provisoire

Léonce Koné, deuxième vice-président du Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP) incarcéré depuis le 5 octobre, bénéficie d’une liberté provisoire depuis ce mercredi 20 juillet, 2016, affirme une source judiciaire à Radio Omega.

Léonce Koné, deuxième vice-président du CDP avaient été interpellé trois semaines après le putsch par la gendarmerie en même temps qu’Hermann Yaméogo, président de l’UNDD. Détenus depuis lors, les deux hommes sont soupçonnés d’avoir joué un rôle dans le putsch du 15 septembre.

Au moment de sa libération, Léonce Koné avait pour conseil le sénégalais Me Yérim Thiam. Une présence d’un avocat étranger qui confirme l’application de l’arrêt rendu le vendredi 1er juillet, par la cour de justice de la Cedeao. Statuant sur une plainte des avocats du général de gendarmerie, Djibril Bassolé avait déclaré que le droit de Djibril Bassolé à choisir librement ses avocats avait été violé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *