Politique

Coopération: Didier Burkhalter, ministre suisse des Affaires étrangères, en visite au Burkina  

Le Chef du département fédéral des Affaires étrangères de la Confédération Helvétique en visite au Burkina Faso.Le Ministre Suisse des Affaires étrangères, Monsieur Didier Burkhalter a séjourné le lundi 07 mars 2016, au pays des Hommes intègres.

Arrivé très tôt le matin du 07 mars 2016, aux environs de 4 heures, à l’aéroport international de Ouagadougou, le Chef de la diplomatie helvétique a été accueilli, à sa descente d’avion par le Directeur Général des Relations bilatérales du Ministère des Affaires étrangères, l’Ambassadeur Pascal Batjobo en compagnie du directeur Europe, Monsieur Jean Bengaly.
Pour un séjour qui s’annonçait très chargé, dès 8 heures, le patron de la diplomatie burkinabè Monsieur Alpha Barry a bien voulu offrir au diplomate Suisse, un petit déjeuner de travail, à sa résidence officielle, sises à Ouaga 2000.

Après cet acte de bienvenue, la délégation suisse avait rendez-vous, à 10 heures, avec le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, au palais présidentiel de Kosyam. C’est à l’issue de cette audience que Monsieur Burkhalter s’est exprimé sur l’objet de sa visite. Il dit être venu féliciter le Burkina Faso pour la transition réussie et réaffirmer la volonté de partenariat de la confédération helvétique avec le pays des hommes intègres, notamment dans les domaines de l’éducation, des droits de l’homme, de la jeunesse et de la formation professionnelle. « Les plus hautes autorités ont décidé de maintenir et d’accroitre le partenariat avec le Burkina Faso qui demeure pour la Suisse un pays prioritaire » a-t-il ajouté.

Il a, par ailleurs, saisi l’occasion de cette visite pour faire un dépôt de gerbes sur les lieux de l’attaque terroriste du 15 janvier 2016, à la mémoire des victimes. En rappel, deux ressortissants Suisses avaient perdu la vie au cours de cet acte barbare.
La délégation s’est également rendue à Ipelcé, dans la commune rurale de Saponé pour visiter les réalisations faites par le Bureau de la Coopération Suisse, notamment les infrastructures éducatives. C’est pourquoi avant de prendre la route de Saponé, Didier Burkhalter a bien voulu rendre une visite de courtoisie au Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Monsieur Jean Martin Coulibaly.
C’est à 18 heures, en principe, que le Chef de la diplomatie suisse reprendra le vol, après une journée-marathon au pays des hommes intègres.

Direction de la Communication et de la Presse ministérielle des Affaires étrangères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *