Politique

Burkina: “Simon Compaoré doit être entendu pour rétention de preuves en situation de guerre” (Eddie Komboïgo, président du CDP)

Suite à la sortie de Simon Compaoré la semaine dernière sur Wat FM, l’opposition a demandé mardi lors de son point de presse hebdomadaire, qu’il soit entendu pour “rétention de preuves en situation de guerre”.

“De cette sortie, l’opposition déduit que Simon et le gouvernement connaissent ceux qui nous attaquent, leur profil, leur origine”, a indiqué Eddie Komboïgo, président du CDP, le parti de Blaise Compaoré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *