Politique

Appui de l’UE au PUS : Objectif, renforcer la présence de l’Etat et améliorer l’accès aux services sociaux de base au Sahel

32,8 milliards de Cfa! C’est le montant de l’appui que l’Union européenne compte apporter au Burkina dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS).

« Notre soutien contribuera à renforcer la présence de l’Etat et améliorer l’accès aux services sociaux de base pour la population vivant dans la zone vulnérable du Nord du pays. Cette aide confirme aussi l’engagement de l’UE dans toute la région du Sahel », a déclaré le Commissaire européen à la Coopération internationale et au Développement, Neven Mimica, lors de la signature de la convention d’appui budgétaire de financement du PUS.

Cette action est financée dans le cadre du Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique.

Selon l’UE, ce projet vise à accroitre la capacité financière du gouvernement pour maintenir la paix, la stabilité et la sécurité, tel que défini dans les objectifs du PNDES et du PUS. En outre, il est complémentaire des autres projets de l’Union européenne au Burkina Faso financés par le fonds fiduciaire pour l’Afrique (173,225 millions d’euro, soit 113 milliards de francs Cfa.).

Présents à Bruxelles, le ministre des Affaires étrangères Alpha Barry et le Commissaire européen à la Coopération internationale et au Développement, Neven Mimica, ont procédé lundi à la signature d’une convention d’appui budgétaire de financement du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS).

D’un coût global de 455,34 milliards de F CFA pour une durée de 3 ans, le Programme d’urgence pour le Sahel (PUS), vise à améliorer les conditions de vie des populations de cette partie du Burkina. La sécurité, le secteur privé, l’éducation, la santé, l’approvisionnement en eau potable seront financés dans le cadre de ce programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *