Culture

France: le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles

Le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné lundi par la justice française à deux ans de prison avec sursis pour “atteintes sexuelles sur mineure” de moins de 15 ans, en l’occurrence une de ses ex-danseuses.

Sept ans de prison avaient été requis à l’audience, tenue à huis clos le 11 février, à l’encontre de la star de la rumba, poursuivie pour “atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité” et pour “séquestrations” sur quatre danseuses pour des faits commis en région parisienne entre 2002 et 2006.

En France, l’atteinte sexuelle sur mineur est une infraction prohibant et réprimant les relations sexuelles, y compris consenties, entre un majeur et un mineur sexuel. Cet acte est considéré comme un délit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *